Skip to content

Le phénomène du karaoké coréen

Le karaoké coréen ou « Noraebang » est un phénomène qui ne cesse de faire des adeptes aux quatre coins du monde, surtout en Asie. On y recense notamment plus de 9 000 enseignes installées dans des sous-sols d’immeubles ou encore dans des caves de restaurants. J’ai testé pour vous ce phénomène qui commence à s’exporter en États-Unis et en France et le moins que je puis vous dire, c’est que cela en valait le détour !

karaoké coréen

Qu’est-ce qui rend célèbre le karaoké coréen ?

Contrairement au karaoké occidental, le karaoké coréen est mille fois plus divertissant. En effet, en Corée, le karaoké est élevé au rang de sport national et les salles de karaoké sont des endroits branchés où se retrouvent la famille ou des amis pour passer des moments festifs à boire, à manger et à chanter. À l’abri des regards moqueurs, les salles de karaoké coréen permettent de se lâcher, qu’importe si l’on a une voix de crécelle. En effet, elles permettent de passer des moments inoubliables ! À essayer au plus vite !

Les salles de karaoké coréen

Il convient de noter que dans les salles de karaoké coréen diffèrent des salles européennes. Ici, on ne trouve pas de grandes salles où tout le monde peut s’admirer en train de chanter, l’intimité est bien respectée et les multiples cabines individuelles sont proposées, pour chacun chante, autant qu’il le souhaite. En effet, dans ces salles, vous n’aurez pas à affronter les railleries des autres pour un anglais approximatif ou pour une voix de casserole. La petite salle privative insonorisée vous permettra à vous et vos amis de vous amuser au mieux loin des regards et des gloussements des autres.

Et si vous avez encore quelques appréhensions, sachez que les micros que l’on vous donne dans ce genre d’endroit sont magiques ! Vous n’avez pas de talent vocal avéré ? Pas de panique, les Coréens ont eu la bonne idée de concevoir des micros qui flatte la voix avec un écho légèrement travaillé. Ces gadgets magiques rayent les mauvaises notes et si vous enchainez du Whitney Houston avec du Mariah Carey, vous serez applaudi comme une vraie diva, car vous ne risquerez pas de chanter faux. Enfin, sachez que les écrans plats sont géants et qu’il est possible de commander de petits plats et des boissons tout en restant dans le canapé de la cabine.

Tester un karaoké coréen à Séoul

Comme il y en a à chaque coin de rue à Séoul, ce ne fut pas dur de trouver un karaoké coréen qui a une bonne réputation. J’ai alors opté pour le Luxury Noraebang, une enseigne de karaoké, sis dans le célèbre quartier de Hongik University, le quartier de Séoul où l’ambiance est toujours festive. J’ai passé une heure dans une petite cabine privative avec quelques amis pour 10 000 wons (environ 6,90 euros). La salle était proprette, le canapé confortable, l’écran super géant et la nourriture succulente.

J’ai enchainé des titres de Journey et des classiques de la variété française et je ne sais pas si c’est l’effet du fameux micro magique, mais le son qui se dérobait de ma gorge ressemblait vraiment à du chant et non à grognement (comme d’habitude). En somme, j’ai adoré l’expérience et je vous recommande vivement d’en essayer un, ne serait-ce que pour le fun !

Leave a Reply

You may use basic HTML in your comments. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

CommentLuv badge