Skip to content

Comment obtenir un travail en Corée du sud ?

Si vous avez choisi de vous installer en Corée du Sud, sachez qu’il n’est pas aisé d’y trouver du travail dans les premiers mois où vous vous installerez. En effet,  même si le marché du travail propose encore des places vacantes, il y a quelques points que vous devrez prendre en compte comme la barrière de langue par exemple ou encore le mauvais visa qui pourrait faire capoter vos chances de trouver un bon travail en Corée du Sud. Découvrez les démarches à suivre pour trouver un emploi en Corée du sud.

travail en corée du sud

Comment trouver le bon emploi ?

Votre quête du poste idéal doit commencer par les ressources basiques comme les journaux locaux, les agences d’intérims, les chambres de commerce binationales ou encore les services consulaires et Internet.

Pour ce qui est des journaux, consultez régulièrement le Korea Herald ou le Korean Times qui propose une section destinée tout spécialement aux étrangers qui recherchent un travail en Corée du Sud. En effet, les entreprises y envoient souvent des offres intéressantes.

Concernant les services consulaires et les chambres de commerce et d’industrie, présentez-vous dans un de leurs offices et épluchez les listes d’entreprises qui recrutent, les offres éventuelles et dans la foulée, n’oubliez pas de demander des informations utiles sur comment trouver un emploi en Corée du Sud. Par ailleurs, vous trouverez aisément des agences d’intérim en Corée du Sud, que vous recherchiez un placement à court ou à long terme. Parmi les plus célèbres, vous devrez retenir le Manpower Korea ; l’Adecco Korea ;  Job Korea ; Korea Joblink ou encore Seoul Global Center.

L’obtention du  visa de travail

Si vous prévoyez de passer un séjour inférieur à trois mois en Corée du Sud alors, vous n’aurez besoin que du visa de « visiteur temporaire » qui n’autorise pas toutefois la conclusion d’un contrat de travail. Et bien évidemment si vous restez plus de trois mois alors, l’obtention d’un visa est obligatoire. Vous devez le déposer auprès d’un bureau de l’immigration en Corée.  L’obtention du visa se fait généralement en 48h et le cout va de 30 à 50 euros.

Si vous rentrez sur le territoire coréen en tant que touriste, mais que vous vous voyez offrir un travail en Corée dès votre arrivée alors, vous pourrez présenter une demande de visa de travail dans une consulaire coréenne située dans un pays voisin avec le numéro de confirmation de délivrance de visa fourni par l’éventuel employeur. La procédure dure 2 à 4 semaines et implique divers acteurs comme le ministère de l’Emploi, l’employeur potentiel, mais également le Ministère de la Justice.

L’obtention du permis de travail

Une fois les procédures de visa bouclées, il vous faut ensuite obtenir un permis de travail avant de pouvoir vous atteler à la tâche. Le permis de travail est indispensable si l’on prévoit d’exercer un travail en Corée du Sud. Avec l’aide de votre employeur, vous pourrez obtenir facilement ce visa. À noter qu’il peut être renouvelé trois ans après l’entrée au pays.   Enfin, le visa tourisme-emploi est une autre alternative au permis de travail. Il vous permettra de faire un séjour touristique d’un an en Corée du Sud et d’y exercer un poste quelconque pour compléter vos revenus.

Il convient de noter que le salaire moyen en Corée du Sud est de 3.551.046 KRW (2470 euros) brut et le salaire minimum est de 4 100 won de l’heure, ce qui représente 858 900 won par mois, soit environ 597 euros. Vous y trouverez assurément un poste qui équivaut à vos compétences et qui vous rapportera de bonnes rémunérations.

Leave a Reply

You may use basic HTML in your comments. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

CommentLuv badge